Humidité de contact

Origine de l’humidité de contact.

En cas d’absence ou de défaillance des étanchéités verticales sur la face contre terre d’un mur enterré, les matériaux de construction se retrouvent en contact avec le sol humide et sont donc automatiquement sujets à une humidification par capillarité horizontale.

L’importance de cette capillarité dans un mur va dépendre:

  • Des matériaux concernés.
  • De l’épaisseur des murs et de leur teneur en sels.
  • De la porosité globale.
  • Du taux d’évaporation potentiel.

 

humidite de contact mur   humidite de contact

      Exemples de dégradations visibles sur des murs enterrés humides. 

 

L'humidité de contact se caractérise le plus souvent par :

Des joints, mortiers ou briques dégradés dans le bas des murs.

  • Une forte humidité de l’air généralisée à l’intérieur des sous-sols.
  • La présence de sels blanchâtres sur les murs et/ou décollement des peintures, des papiers peints et des finitions existantes sur les murs des caves.
  • Des enduits de plafonnage décollés (son creux).

Dans tous les cas d'humidité de murs enterrés il y a un distinguo important à faire entre "j'ai de l'humidité" et "j'ai de l'eau" dans les murs de caves.

En effet, le fait que d’anciennes maçonneries enterrées, en Belgique, soient humides n‘a rien d’anormal, vu que ces murs sont contre terre et que, sous nos « tropiques » il pleut de temps à autres.

Le fait que ces maçonneries soient humides n’à rien de fort inquiétant en soit et ne provoquera pas, ou alors à vraiment très long terme, un risque de stabilité pour le bâtiment.

Le plus important sera toujours de définir avec précision ce qui vous pose réellement problème en vous interrogeant comme suit :

Ce qui me dérange prioritairement, c'est 

  1. De savoir qu’il y a de l’humidité dans mes murs, car, pour moi c’est insupportable psychologiquement.
  2. De n’avoir jamais la possibilité d’avoir une finition propre et qui le reste sur mes murs.
  3. D’avoir dans mes caves de gros soucis pour stocker différents objets car ils finissent toujours par moisir.
  4. Qu’il règne dans mes caves une ambiance malsaine. (Ca sent l’humidité !).


La technique de « lutte » contre le souci qui vous préoccupe dans vos sous-sol ne pourra évidemment être trouvée qu’à partir du moment où vous aurez répondu à cette simple question.

Dans tous les cas il sera important de vérifier que l’humidité contenue dans vos murs de caves ne « monte » pas au rez-de-chaussée en humidité ascensionnelle ce qui aurait pour effet éventuel de provoquer des dégradations visuelles des finitions dans vos pièces de vie.

Le plus important dés qu’il s’agit des sous-sols, est de ne jamais perdre de vue que ces locaux sont, à la base, prévus pour être des caves (local de stockage) et non des pièces de vie.

Dés lors il est important de vous interroger sur la future utilisation de ces lieux, avant d’entamer quelques travaux que ce soit, car des caves ne seront jamais aussi sèches que des greniers.

Nous étudierons avec vous et en détail ces différents points lors de l’étude de vos sous-sol, que vous pouvez solliciter d’un simple clic.

Pour de plus amples renseignements contactez-nous

 

A voir aussi :

 

Assèchement des murs enterrés

Assèchement des murs enterrés

Les murs contre terre, tels que les murs de caves des vieux bâtiments sont très souvent humides. Ce phénomène s’explique simplement par le fait qu’au moment de leur construction, ces maçonneries n’ont reçus aucune étanchéité extérieure avant...

Air trop humide dans les caves

Air trop humide dans les caves

Les caves sont des locaux qui présenteront toujours plusieurs inconvénients majeurs qui souvent se combineront les uns aux autres : Elles ont situées sous le niveau du sol extérieur. (Locaux enterrés). Elles sont généralement mal ou très...