Sels pouvant être contenus dans les murs

L'eau présente dans le sol n'est pas pur et peut contenir de nombreux sels :

Les problèmes liés aux sels contenus dans les maçonneries sont généralisés et peuvent survenir dans les bâtiments qui ont été sujets à de l’humidité ascensionnelle par capillarité (ce phénomène apparaîtra dans quasi tous les bâtiments antérieurs à la seconde guerre mondiale), dans les anciennes fermes, ainsi que dans les murs enterrés dont les protections extérieures sont défectueuses ou innexistantes, …

Lorsque les teneurs en sels sont relativement peu importantes, il n'y a pas sujet à inquiétude, mais il n’en va pas toujours ainsi.

Les murs humides peuvent en effet contenir nombre de sortes de sels pouvant provoquer des dégradations diverses et variées en fonction du degré hygrométrique de l'air (quantité de vapeurs d’eau présente dans l’air ambiant) : hygroscopicité, hydratation et cristallisation.

Si des murs sont contaminés par des sels hygroscopiques, il faudra impérativement, en premier lieu, résoudre les problèmes d’humidité.

Ceçi étant et vu que dans de très nombreux cas cela ne sera pas suffisant voir tout bonnement impossible à réaliser, il faudra alors prévoir d’autres interventions.

Le diagnostic des soucis d’humidité provoqués par les sels hygroscopiques fait partie intégrante de l’étude des soucis liés à l’humidité et de leurs causes.

Avec les années, dans les anciens bâtiments, certains sels solubles tels les nitrates et les chlorures risquent de s’accumuler.

La plus grosse partie des chlorures et des nitrates sont nettement plus hygroscopiques que d’autres sels tels les sulfates ou les carbonates qui sont des sels hygroscopiques.

L’hygroscopicité des sels est la capacité de ces derniers à capter l’humidité relative (quantité de vapeurs d’eau présente dans l’air ambiant).

Cela signifie que même si le taux d’humidité est normal, ces sels pourront absorber l’humidité contenue dans l’air ce qui se traduira automatiquement par une augmentation du taux d’humidité des maçonneries contaminées.  

Lorsque l’hygrothermie ambiante est favorable à l’absorption d’humidité hygroscopique, l’assèchement de la maçonnerie traitée sera fortement compromis.

Pour de plus amples renseignements contactez-nous