Pathologies liées à l'humidité dans l'habitat

Effets de l'humidité sur la santé

L'humidité excessive dans le logement à de réels effets négatifs sur votre santé et celle de vos proches.

Les allergies :

Qu’est-ce qu’une allergie ?

C’est une réaction abusive et excessive de notre système de défense immunitaire qui est stimulé par de nombreuses sources.  Ces stimulations sont le fait d’antigènes (substances capables d’activer le système immunitaire).

Dans le cas d’une allergie, les antigènes sont des allergènes, on parle alors d’hypersensibilité à un allergène.

 

Physiopathologie :

La première étape de l’allergie est la sensibilisation : c’est la première rencontre avec un allergène qui va provoquer la formation d’anticorps de type immunoglobuline E.

La deuxième étape est la dégranulation : c’est pendant la deuxième rencontre avec les immunoglobulines que la réaction allergique va se faire par la libération de substances toxiques (histamine, prostaglandine, sérotonine) qui vont entraîner les manifestations allergiques. 

Différents types d’allergènes : acariens, poussières, peintures, moisissures, pollens, poils d’animaux, …

 

Une étude des journalistes experts de la revue « AGIR », a révélé qu’un français sur cinq souffre d’allergie, et qu’une fois sur deux elle est respiratoire. 

On peut constater :

      Des manifestations cutanées : prurit, eczéma, dermatite, érythème, lésions cutanées, mycoses.

      Des manifestations respiratoires : toux, rhinite, bronchite, asthme.

      Des manifestations oculaires : conjonctivite.

 

Le Saturnisme :

C’est une intoxication au plomb, qui touche surtout les jeunes enfants, est favorisée par l’humidité qui dégrade les peintures et libère le plomb contenus dans celles-ci.

L’intoxication se produit principalement par l’ingestion de particules de peintures ou par l’inhalation de leurs poussières. 

Même si le niveau d’intoxication est faible, une exposition quotidienne peut avoir des conséquences sur le développement psychomoteur des enfants au cours de leurs premières années. 

Si l’exposition au plomb est importante, on pourra recenser des troubles de la mémoire, des troubles de la fonction visuelle, auditive et cognitive, des troubles du comportement.

Les peintures contenant du plomb sont aujourd’hui interdites, cependant on peut encore en trouver dans les anciens bâtiments.

La conjonctivite :

Conjonctivite = inflammation de l’œil, plus précisément de la membrane présente sous la paupière et sur la cornée.

Ses caractéristiques sont : rougeur et une inflammation.

Les allergènes qui causent les conjonctivites allergiques sont principalement les moisissures, les acariens et tous les allergènes qui se développent dans les environnements humides et chauds.

Les conjonctivites allergiques touchent simultanément les deux yeux qui larmoient de manière abondante avec une sensation de sable à l’intérieur.

Exemple de problème de conjonctivite.

La dépression :

Un logement insalubre peut être à l’origine de dépression.  En effet, une étude américaine révélée par l’ « American Journal of Public Heath » en septembre 2007, souligne que le fait de vivre dans une habitation humide, malsaine, où il y a une isolation défectueuse et des moisissures, détériore la santé des habitants notamment leur psychisme.

Les moisissures sont des toxines qui peuvent atteindre notre système nerveux central, voire perturber le fonctionnement normal de notre cortex cérébral qui est le siège de nombreuses fonctions cognitives telles que le langage, la mémoire, l’apprentissage et la planification.

 

La bronchite chronique :

La bronchite chronique est caractérisée par l’existence d’une toux avec expectoration plus de 3 mois par an et sur 2 années consécutives.

Elle fait partie des broncho-pneumopathies chroniques obstructives.

Elle se manifeste par :

      L’inflammation intense des voies aériennes

      Un œdème de la muqueuse bronchique

      Une stagnation des sécrétions entraînant des surinfections bactériennes.

 

Visualisation des bronches lors de leur inflamation en cas de bronchite.

 

Dans les cas sévères, une insuffisance respiratoire chronique s’installe.

Le facteur étiologique prédominant est de loin le tabagisme. 

Cependant, les facteurs environnementaux sont également incriminés avec la pollution de l’atmosphère, de l’habitat et l’insalubrité des habitations.

 

Les rhinites :

Ce sont des infections bénignes des voies aériennes hautes caractérisés par un encombrement rhinopharyngé.  Elles sont favorisées par des facteurs saisonniers (automne, hiver) et environnementaux (allergènes).

Les symptômes sont multiples :

      Irritation du nez, de la gorge,

      Rhinorrhée,

      Toux, crachats,

      Eternuements,

      Fièvre, frissons.

 

L'asthme :

Définition:  C’est une pathologie respiratoire inflammatoire évoluant par crises touchant les bronches.

L’asthme est causé par un rétrécissement progressif des bronches consécutif à 3 mécanismes :

      Bronchospasme (contraction bronchique)

      Œdème (les bronches s’épaississent)

      Hypersécrétion (sécrétion de mucosités).

 

Exemple de rétrécissement bronchique durant une crise d'asthme.

 

La crise d’asthme peut être déclenchée par différents facteurs :

    Pneumallergènes (acariens, poils, plume, poussières graminées, moisissures)

    Pollution atmosphérique

 

L’asthme est caractérisé par :

    Dyspnée aiguë avec une sensation d’étouffement à l’expiration

    Respiration sifflante

    Toux

 

Comme vous l'aurez bien compris il est de la plus grande importance de vivre dans un air sain, surtout dans son habitation.

 

Pour de plus amples renseignements contactez-nous