Protections intérieures de murs enterrés

Les fondements des bâtiments sont tous, toujours, situés sous le niveau du sol ce qui implique que, dans tous les cas, les maçonneries enterrées des anciens bâtiments seront inévitablement humides.

En effet, les surfaces contre terre des murs de ces vieilles maisons n'étaient pas, lors de leur construction, pourvus de protections d'étanchéité.

De ce fait, les façes contre terre des murs des locaux enterrés se retrouvent donc en contact direct et permanent avec les eaux de ruissellement sous terraine ou/et avec la nappe phréatique.

Lors de la construction d’un nouveau bâtiment, il est prévu de poser, aux endroits appropriés, toutes les protections nécessaires et adéquates pour éviter les soucis d’humidification liés au contact entre les murs enterrés et la terre.

Comme déjà spécifié ci-plus haut, les bâtiments plus anciens ne sont pas pourvus de ces coupures anticapillaires physiques car ces matériaux protecteurs n’existaient pas lors de leur construction ou existaient déjà mais avec le temps sont devenus défectueux et donc inefficaces.

Dès lors, les caves de ces anciennes bâtisses peuvent, avec le temps, demander des solutions curatives efficaces, ce qui ne sera possible qu’après un diagnostic précis des problèmes d’humidité de ces caves.

C’est le principe de l’assainissement des bâtiments.

C'est donc cette visite chez vous qui permettra le choix de la protection des constructions enterrées, en fonction de la situation rencontrée, du type de parachèvement intérieur et du degré de protection souhaité.

Lorsque l’ouvrage est susceptible d’être soumis, même temporairement, à une pression d’eau due à la présence d’une nappe phréatique, il y a lieu de prévoir un cuvelage lourd, par application d’une barbotine d’adhérence composée d’agents hydrophobes et réactifs suivie de la mise en place d’un cuvelage minéral respirant, hydrofugé dans la masse par adjonction des mêmes agents réactifs et hydrophobes.

Il est important de faire la distinction entre le fait d’avoir de l’humidité dans les murs et avoir des infiltrations d’eau physique dans les sous-sols :

En effet selon un ou l’autre cas, les solutions à apporter dans seront radicalement différentes bien qu’elles puissent être combinées.

  1. Si les maçonneries sont humides et qu’il n’y a pas de problèmes d’infiltrations d’eau dans les locaux la solution consistera toujours, si il n’est pas possible de travailler de l’extérieur, en la réalisation d’un cuvelage minéral lourd. Ce travail consiste en l’application d’une coupure anticapillaire minérale hydrophobe mais respirante de façon à ce que le matériau ne puisse se dégrader par derrière l’étanchéité.

  2. Les travaux de cuvelages minéraux et respirant peuvent, dans certains cas, vous empêcher de réaliser de nouvelles finitions, comme par exemple du plafonnage, sur les murs cuvelés. En effet, ce genre de travail laissant respirer la maçonnerie, cela implique que les vapeurs d’eau contenues dans ces murs vont traverser le cuvelage. Si un plafonnage recouvre alors l’enduit d’étanchéité, ce plafonnage s’humidifiera automatiquement par ces vapeurs qui le traverseront. Dans le cas ou vous souhaitez avoir de belles finitions sur vos murs de caves et pour autant qu’il n’y ait pas de risques d’infiltrations, la solution consistera alors en le placement, sur la totalité des surfaces à protéger, d’une coupure physique en PVC, fixée mécaniquement à la maçonnerie par des chevilles en nylon. Cette protection étant parfaitement étanche et non biodégradable ne sera à réaliser qu’une seule fois et placera donc vos nouvelles finitions à l’abri de l’humidité puisqu’elles ne seront plus en contact avec les murs. Cette solution sera la meilleure si vous souhaitez utiliser vos caves comme autre chose que des caves. (Salle de jeux pour les enfants, studio de musique, …).

  3. Dans le cas d’infiltrations d’eau physique dans les locaux il faudra trouver le moyen de décompresser l’eau se trouvant derrière les murs ou sous le sol et combiner ce travail avec une solution permettant de récupérer, de canaliser et d’évacuer ces eaux d’infiltrations.

Dans tous les cas et si vous le souhaitez, une étude préalable sur place, demandée par vous, sera la seule solution nous permettant de vous proposer la solution qui soit la mieux adaptée à votre souci spécifique d’humidité en sous-sol et à l’utilisation que vous souhaitez avoir de ces locaux enterrés.

Pour de plus amples renseignements contactez-nous